L.Carratala : "Nous voulons continuer à construire l'espoir"

Publié le par carratala

Article paru dans La Marseillaise du vendredi 18 mars 2010

 

Laurent Carratala. Rencontre avec le candidat présenté par le PCF dans le cadre du front de Gauche dans le canton de Besse-sur-Issole.

 

P2230103


« Nous voulons continuer à construire l’espoir pour  une politique alternative à gauche qui réponde aux besoins des populations »

 

 

 

Laurent Carratala est professeur au lycée Raynouard à Brignoles et à la formation continue à l’Université de Toulon. Sa suppléante, Safia Maestrati, est étudiante. Il revient sur une campagne de terrain menée en permanence au contact des citoyens.

 

Quel bilan tirez-vous de la campagne à deux jours du scrutin?

 

Les rencontres et les discussions avec des centaines de citoyens,  les débats organisés, les milliers de tracts distribués ont réussi a dynamisé la campagne électorale en apportant le débat d’idées nécessaire à toute élection. Les discussions ont permis d’écouter, de libérer la parole, de réfléchir ensemble à des propositions progressistes et alternatives qui nécessitent très souvent de remettre en cause les choix du système politique libéral et capitaliste et d’être dans l’action, tous ensemble. L’accueil chaleureux que nous avons reçu lors des échanges avec les citoyens doit se transformer par un vote massif. Sinon, il sera difficile de peser contre la main mise et l’action de l’UMP sur le canton, le département et le pays.

 

La population s’intéresse-t-elle à ces élections cantonales ?

 

Nous sentons un engouement qui grandi depuis quelques semaines mais il y a une réticence vu l’hypocrisie de certains élus qui vivent dans leur monde, coupés de la réalité du quotidien. C'est passionnant de rencontrer des hommes et des femmes de tout âge, de se parler, d’envisager un avenir différent. C’est enrichissant d’échanger des points de vue, de réfléchir et de construire des propositions tous ensemble.  Nous avons pu convaincre qu’une autre façon d'aborder les enjeux de notre canton existait où l’on tient vraiment compte de ceux qui y vivent.

 

 

Quel message souhaitez-vous faire passer ?

 

Il ne suffit pas de s’indigner. C’est indispensable de continuer à résister et  à développer les luttes sociales face à toutes les attaques du système capitaliste contre les salaires, les retraites, les aides aux associations et contre le démantèlement des services publics (école, hôpital,santé, sécurité sociale, …). Suite au mouvement social contre la réforme des retraites,  il est encore temps de continuer la résistance des millions de salariés qui ont fait grève et qui ont manifesté. Il est temps de changer de cap, il est temps de se faire entendre. Cela peut se faire lors des élections Cantonales des 20 et 27 mars 2011. Se donner des élus résolument contre ces mesures antisociales, résolument contre la casse des services publics, contre la remise en cause systématique des droits des travailleurs et résolument pour une hausse du pouvoir d’achat.  Pour l’obtention de nouveaux droits pour les travailleurs de ce pays et il faut construire ensemble dans les Luttes et par les Urnes, une véritable alternative politique à gauche. 

Battre la droite dans ce canton est essentielle. Partout la droite domine : dans nos communes, au Conseil général, dans la circonscription, et à la tête de l’état. Elle met en œuvre une politique libérale impitoyable pour la grande majorité des Français. Cette élection est donc l’occasion d'exprimer le rejet des politiques libérales et capitalistes de l’ UMP et de la droite. D’autant plus qu’à droite  le candidat sortant UMP avance masqué avec la dénomination  « Majorité départementale » et l’autre est encore plus frileux « sans étiquette ».

 

 

Quelles sont vos propositions pour le canton ?

 

La défense, la modernisation et le développement des services publics de proximité, pour répondre aux besoins de la population et des entreprises ; la garantie d'accès pour tous aux services publics de qualité ; la construction des écoles et des collèges adaptés au XXIème siècle; le refus de toute suppression de classe, d’options, de postes de professeurs de la maternelle au lycée dans un secteur en forte augmentation démographique. Mais aussi d’accroître le nombre de places en crèches, en haltes-garderies et en centre aéré, de construire des logements sociaux adaptés aux jeunes, aux familles, aux personnes âgées et aux handicapés, et à des prix modérés …. Le maintien des services chirurgie et maternité à l’hôpital de Brignoles, le déblocage du permis de construire en attente depuis 3 ans à la préfecture, pour construire une maison de retraite à Cabasse et  empêcher la diminution des subventions départementales aux communes, aux associations, pour les activités culturelles.  

Tout cela, bien évidemment en renforçant l’emploi local, en soutenant l’artisanat, les commerces et les entreprises, en favorisant les dispositifs de formation, d’insertion et d’accès à l’emploi. En soutenant un secteur agricole, la promotion des produits du terroir, de l’agriculture biologique, la viticulture.

Le développement des activités liées au développement durable, notamment tout ce qui concerne les énergies renouvelables et l’éco-construction fait partie des priorités. Tout comme le renforcement de  l’autonomie des personnes âgées, le développement des lignes de transports en commun performant (notamment la réouverture de la ligne Carnoules-Gardanne) attractif, accessible, qui soit une véritable alternative à l’usage de la voiture particulière.


 Pensez-vous pouvoir créer la surprise le 20 mars?

 

Nous voulons avec  les citoyens continuer à construire l’espoir qui s’est développé tout au long de la campagne pour le vote PCF/Front de Gauche et  créer la surprise dans ce canton. C’est possible, le canton a bien eu un conseiller général communiste de 1973 à 1985. C’est nécessaire pour redonner tout son sens à la politique, en vous donnant des élus qui seront à votre disposition pour mettre en place une politique alternative.

 

 

Propos recueillis par M.L

 

Blog du candidat   http://carratala.cantonales2011.over-blog.com/

 


 

Comité de soutien


Claude GILARDO, Maire de Brignoles, Président de communauté des communes, Conseiller Général.

Alain BOLLA, 1er Secrétaire de la Fédération PCF du Var, Conseiller Régional.

Henri CEZE, Maire de Carnoules.

Régis DUFRESNE, Maire de Cabasse.

Nicole GIACOMUZZO, Professeur au lycée Raynouard, Responsable syndicale académique.

Josiane CIAMPI, Conseillère municipale de Cabasse.

Patrick PARIS, Adjoint au Maire de Brignoles, Développement durable, Sport, SIVED.

Jean-Jacques SARLANDE, Ouvrier menuisier, Délégué syndical Nicopolis.

Serge NIVIERE, Administrateur syndicat initiatives de Cabasse.

Marius GUIO, Chasseur, ancien Conseiller municipal de Cabasse.

François VINCENNES, Ouvrier retraité de la DCN, habitant de BESSE sur ISSOLE.

Michel EGGENSCHWILER, Directeur commercial.

Paul CHILA, Ancien directeur de la caisse minière du Sud Est et de la Corse.

William MATHEVET, Secrétaire de la section PCF de la région Brignolaise.

 

Commenter cet article